Alimentation

„L’alimentation est la clé de voûte de votre santé.“

Les recommandations diététiques se sont avérées être une méthode de traitement simple, efficace et indispensable dans ma pratique de cabinet.

Notre alimentation influence notre organisme et notre psychisme plusieurs fois par jour. La révision de notre alimentation est essentielle pour avoir un corps et un esprit sains.

La médecine chinoise décrit l'importance de la nutrition pour la santé et tire les caractéristiques importantes suivantes d'une alimentation saine:

  1. Mangez sereinement. Prenez votre temps pour profiter pleinement de votre repas.
  2. La régularité est essentielle.
  3. 80 à 90% des repas doivent être chauds pour soutenir la «chaleur de vie». Manger chaud est essentiel, surtout en hiver. Comme le décrit la physique, l'énergie est de la chaleur. Par conséquent, ceux qui mangent chaud soutiennent leur énergie.
  4. Ne mangez que des aliments sains qui regorgent d'énergie et de santé.
  5. Eviter de manger entre les repas pour que vos organes digestifs puissent se vider correctement.


Des repas préparés avec des aliments frais, si possibles biologiques, locaux et de saisons sont les garants d’une bonne alimentation. Varier les plaisirs en diversifiant entre : céréales, légumes, fruits, viandes, œufs, graines et noix et huiles de qualités.
TCM Basel Behandlung
TCM Basel Behandlung

Au vu de ces principes, vous trouverez des informations plus détaillées sur les sujets importants suivants tirés de mon expérience pratique:

1. Eviter la salade comme repas

La salade est thermiquement froide. Quiconque mange régulièrement en guise de repas une salade se refroidit et affaiblit son système digestif. À long terme, la salade ne sera plus digeste et la personne prendra du poids.
80 à 90% des repas doivent donc être chauds (surtout en hiver!) Et les crudités ne doivent pas représenter plus d’un plat d'accompagnement

2. Le blé, un aliment « dégénéré »

Le blé d'aujourd'hui est le produit d'efforts de sélection et de changements génétiques. Les nombreuses transformations permettent aujourd’hui un rendement 10 fois supérieur par rapport à 1920. Cependant, la compatibilité des nouvelles formes cultivées avec la santé de l'homme n'a pas été étudiée. Le blé moderne, qui n'a rien à voir avec le blé d'origine:

  • a un index glycémique particulièrement élevé de 72 et provoque des pics élevés de glycémie.
  • conduit à de fausses réactions immunitaires.
  • stimule l'appétit et peut créer une dépendance.
  • soutient le processus de vieillissement et acidifie le corps.

Les pathologies suivantes peuvent être causées par la consommation de blé:

  • Flatulences, selles molles, fatigue
  • Malabsorption (carence en fer)
  • Diabète, obésité, maladie coeliaque
  • Maladies cardiaques, taux de cholestérol élevé
  • Arthrose, éruptions cutanées (acné), schizophrénie

En éliminant le blé (pain, flocons de blé et pâtes), mes patients ont obtenu des résultats étonnants. L'expérience a montré que de nombreuses personnes ont une intolérance au blé non diagnostiquée. Le plus simple et le plus efficace est de l’éliminer pendant 2 semaines. Vous pourriez être surpris.

3. Le lait de vache

Suite à une recherche à but exclusivement financier, le lait de vache est également devenu un aliment «dégénéré». Quelques conséquences de l’élevage intensif laitier sont : la haute performance continue des vaches, la plus grande sensibilité des vaches aux maladies et leur courte durée de vie.
En raison de la mastite chronique courante, le pus est souvent présent dans le lait. L'augmentation de la teneur en matières grasses du lait moderne ne le rend plus facile à digérer, même pour les veaux. Les aliments concentrés et l'ensilage de maïs augmentent considérablement les acides gras saturés et réduisent considérablement la teneur en vitamines.
Le calcium dans le lait n'est pas absorbé en raison du manque de vitamines et de la forte proportion de protéines animales dans le lait.

Selon la médecine chinoise, la consommation de lait de vache entraîne la formation de mucosités et de glaires. Celles-ci peuvent s'accumuler dans les poumons et entraîner un écoulement nasal chronique ou une otite, en particulier chez les enfants. Le mucus peut également être trouvé n'importe où dans le corps et affaiblir le système digestif et le système immunitaire.

En se passant de lait, de fromage blanc, de crème et de yaourt à base de lait de vache de nombreuses personnes en retirent des bénéfices.

4. Préférer le sucre complet

On entend par sucre industriel tout type de sucre produit industriellement (sucre blanc, saccharose, dextrose, sirop de glucose). Le sucre raffiné n'est pas recommandé car les composants importants ne sont plus présents.

La consommation de sucre a fortement augmenté au cours du siècle dernier, ce qui va à l'encontre des besoins de santé. Une consommation excessive endommage l'organisme et conduit aux maladies dites de civilisation bien connues. Les sodas ainsi que le jus d'orange au petit-déjeuner sont à éviter.

Le sucre brun à petites doses, en revanche, renforce le système digestif et soutient la santé.

5. Plats préparés, micro-onde et plats surgelés sont à bannir

Rien ne peut remplacer un repas fait maison avec des produits frais. Les produits frais de belle qualité favorisent votre santé. Manger des produits locaux et saisonnier est préférable. Les plats préparés, les additifs (glutamate, aspartame), les micro-ondes (destruction des molécules des aliments) et les surgelés (le froid persiste même après la cuisson) doivent être bannis.

6. Graisses et huiles: indispensables!

Le cerveau, la myéline qui protège les nerfs et les hormones sont fait en grande partie de cholestérol. Le cholestérol contribue également aux processus de réparation du corps.
Privilégier des graisses et des huiles de qualités (olive ou sésame). Noix et graines sont également de bonnes sources d’huile.

Livres gastronomiques pour le plaisir des papilles

Kochbuch zur Heilung der Mitte

Kochbuch zur Heilung der Mitte : Dr. med. Georg Weidinger und Sandra Weidinger

Energetisches Kochen Ros Hartmann

Energetisches Kochen : Ros Hartmann

Genussvoll Vegetarisch

Genussvoll Vegetarisch, Yotam Ottolenghi